Perspective genre

Les impacts de la pandémie COVID-19 sur le genre sont clairement visibles dans les médias. Selon une enquête menée auprès des journalistes par la Fédération Internationale des Journalistes (International Federation of Journalists), plus de la moitié des femmes interrogées ont expérimenté une augmentation des inégalités basées sur le genre en raison de COVID-19, notamment comment réconcilier la vie professionnelle et la vie privée, les responsabilités professionnelles et les salaires.[1]

D’une part, la pandémie a contribué aux inégalités basées sur le genre dans le secteur des médias. De nombreux médias indépendants par exemple ont des difficultés financières et ils sont donc plus susceptibles de licencier des femmes que des hommes en cette période de difficultés économiques. Par conséquent, il y a moins de voix féminines et moins de perspectives féminines représentées dans les médias.

D’autre part, la pandémie a montré l’inégalité de genre quant au contenu médiatique. Même si les répercussions de cette crise sanitaire sont évidentes sur le genre, les reportages qui mettent l’accent sur les perspectives des femmes, des groupes de minorités et d’autres groupes vulnérables sont rares. En outre, les voix des femmes expertes sont largement sous-représentées : « les médias et les décideurs politiques se tournent massivement vers les hommes en tant que figures d’autorité scientifique ».[2]

Le projet COVID-19 en Afrique est clairement axé sur la perspective genre. Des ressources destinées aux femmes journalistes et à leur public sont développées et partagées, notamment les nouvelles et les mises à jour, les conseils en matière de sûreté et de sécurité, les recherches et les formations sur le reportage sensible au genre. Un soutien financier est disponible pour les projets relatifs au genre et aux contenus médiatiques destinés au public féminin. Afin d’atteindre ce groupe vulnérable, ce consortium s’appuiera sur la diffusion radiophonique dans les langues locales, l’engagement du public en assurant ainsi une participation et une prise de décision égales.

« Les médias ont le pouvoir d’amplifier la voix des femmes, de présenter leur rôle actif dans la crise de Coronavirus, de soutenir leur participation aux débats publics, de remettre en cause les stéréotypes relatifs au genre et de responsabiliser les décideurs en matière de droits des femmes. »

– Emma Boberg Lygnerud, International Media Support[3]

Apprendre plus

La Coalition des Femmes dans le Journalisme (Coalition for Women in Journalism) a créé une page ressource pour les journalistes, y compris les directives sur comment faire le reportage en toute sécurité sur le COVID-19.

Notes de bas de page

[1] International Federation of Journalists, COVID-19 Has Increased Gender Inequalities in the Media, IFJ Survey Finds
[2] Teresa Carr, In COVID-19 Coverage, Female Experts Are Missing (NiemanLab)
[3] International Media Support, Remember Gender in Your COVID-19 Coverage